27 juillet, 2006

Fraude au clic : Google fournit les chiffres

Pour mieux informer ses annonceurs sur la quantité de fraude aux clics, Google vient d'annoncer dans son blog Adwords qu'il allait indiquer dans les interfaces AdWords une estimation chiffrée de ce taux de fraude au clic. Cette mesure permettra de montrer aux annonceurs qu'ils ne paient pas pour des clics frauduleux (clics "fantômes", par exemple réalisés par des "robots"). Il sera matérialisé par 2 colonnes intitulées "invalid clicks" et "invalid click rate".

Ce soucis de transparence vient du fait que de nombreux annonceurs ont assigné les moteurs de recherche en justice, les accusant de ne pas lutter assez fortement contre la fraude au clic.

Source : Google

24 juillet, 2006

Click-to-Play Adwords au niveau mondial

Source : Abondance


"Google vient d'annoncer qu'il proposait désormais au niveau mondial son format de publicité vidéo "click-to-play". Les publicités vidéo click-to-play sont lancées à l’initiative de l’utilisateur (ceux qui souhaitent visionner les publicités cliquent sur le bouton "play" qui se trouve sur la barre de contrôle au bas de la fenêtre pour lancer la vidéo) et peuvent être ciblées sur des sites spécifiques ou de façon contextuelle. Les deux modèles de ciblage proposent une option de ciblage géographique, permettant de "viser" une ville en particulier. Le prix d’une publicité click-to-play est calculé soit sur la base des pages affichées (CPM), soit sur les clics générés (CPC). Concernant les enchères publicitaires, les publicités vidéo sont en concurrence avec les autres formes de publicité (texte, image ou flash) pour la visibilité sur les sites.
Les annonceurs peuvent mesurer l’efficacité de leurs publicités vidéo en surveillant le taux de visionnage, le taux de clics pour accéder à leurs sites cibles, ainsi que la durée d’attention des utilisateurs."

Google Accessible Search : accessibilite du moteur de recherche Google

Google vient de lancer dans sa catégorie "laboratoire" (venant rejoindre notamment Google Trends) une version de son moteur de recherche "accessible" aux internautes aveugles et malvoyants, le Google Accessible Search. Il privilégie notamment dans ses résultats les pages qui sont aisément compréhensibles par les utilisateurs handicapés. L'outil est basé sur la technologie de folksonomie "Co-op", lancée il y a peu par Google.

Plus d'info sur le Google Accessible Search.

Source : Abondance

18 juillet, 2006

Balise noodp de Google

Google peut afficher dans la description d'un site sur la page de résultats 3 types d'informations :
- Un extrait de la page qui contient le mot recherché.
- La balise "meta description" de la page du site web concernée (de moins en moins fréquent).
- Le descriptif issu de l'Open Directory
/ Dmoz.

Google propose une balise permettant de ne pas afficher ce dernier type d'information en privilégiant l'un des 2 autres type de description.

Je l'avais déjà annoncé précédemment pour MSN et la balise noodp, c'est au tour de Google d'officialiser la chose.
Voici 3 types de balises à intégrer au choix, la première étant similaire à celle de MSN search :

1. Balise META pour interdire la description ODP à tous les moteurs:


2. Balise META pour interdire la description ODP à Google spécifiquement :


3. Si vous utilisez déjà ce meta tag pour autre chose, vous pouvez faire la chose suivante :



Source : Google

10 juillet, 2006

tendances des requetes Juin 2006

Les tendances de recherche pour le mois de Juin 2006 (étude publiée par Xiti et analysé par 1ère Position) ne réservent pas tant de surprises que ça...

Google capitalise toujours une grande partie des recherches (plus de 85%), mais contrairement aux mois précédents, ce chiffre est en augmentation. Yahoo est stable en deuxième position, et Voilà chute légèrement (provoqué par le changement de Wanadoo en Orange?). Enfin MSN lui augmente légèrement de 0,05 %.

Baromètre de Xiti et 1ère position sur les tendances de recherches en juin 2006 sur les moteurs
TOP 15 (Juin 2006)
Outils de recherche% de trafic généréTendance
1 - Google85.85 %(+0.17)
2 - Yahoo!4.44 %(+0.01)
3 - Voilà3.02 %(-0.34)
4 - MSN2.83 %(+0.05)
5 - AOL1.01 %(-0.01)
6 - Free0.95 %(-0.01)
7 - Club Internet0.46 %(-0.01)
8 - Alice0.35 %(-0.01)
9 - Altavista0.21 %(0)
10 - Lycos0.11 %(0)
11 - La Toile du Quebec0.08 %(-0.02)
12 - MySearch0.08 %(-0.01)
13 - MyWay0.07 %(0)
14 - Ask Jeeves0.05 %(-0.01)
15 - Bluewin0.02 %(0)
Une autre étude, cette fois ci de Web Rank Info sur les statistiques de requêtes par visite et par nombre de pages vues. L'étude nous montre que les internautes ont tendance à taper 2 mots dans une phrase clé, si l'on considère les chiffres par nombre de visites. Suivent ensuite 1 puis 3, 4 etc. mots par expression de recherche.

Etude webrankinfo sur les tendances de recherche : le nombre de mots contenus dans une requêtes en fonction des visites

Si l'on regarde les résultats par nombre de pages vues, le palmarès est remporté par la requête sur un mot unique. On constate aussi que plus les mots sont qualifiés, plus le nombre de pages vues diminue. On pourrait donc penser qu'en tapant des requêtes de plus en plus qualifiées, les internautes ont de moins en moins besoin de recherche la bonne page sur le site puisqu'ils tombent directement dessus...
Etude webrankinfo sur les tendances de recherche : le nombre de mots contenus dans une requêtes en fonction des pages vues

07 juillet, 2006

Doorways et referencement

Encore un post de Matt Cutts qui nous rappelle les bases d'un référencement éthique. Si bon nombre de référenceurs ont abandonné les pages satellites avec redirections parce que responsables du dé-référencement (la fameuse "la blackliste" de Google) de sites web connus (Cadre Online, BMW, etc.), bon nombre d'entres eux n'hésitent pas à recourir aux "doorways".


Comme son nom l'indique, les doorways servent de passage, d'entonnoir pour les moteurs. A la différence des pages satellites, elles sont visibles, souvent à la charte graphique du site web, mais, tout comme les pages satellites, elles n'ont pour vocation que le référencement d'un site. Elles sont en général remplies de mots clés.



A titre d'exemple, voici une page d'un site bien connu sur le thème du logement neuf. Hors en cherchant bien, vous trouverez exactement le même genre de page pour le mot immobilier neuf.



Si parfois les limites sont pour vous difficiles à établir, gardez en mémoire que toute page "créée" uniquement pour le référencement d'un site web est contraire aux guidelines de Google. Cela ne vous empêche en aucun cas d'adapter les pages de votre propre site pour les rendre plus accessibles et en y intégrant un contenu adéquat sans sucharge et redondance de mots clés bien entendu.

Vos pages sont à destinations de vos lecteurs pas des spiders!

ASP.NET 2 + url rewriting dangereux pour le referencement?

Matt Cutts de Google nous parle dans son blog du danger potentiel de la combinaison ASP.NET et URL rewriting dans le cadre du référencement d'un site web, bug detecté par un petit Frenchy.

Avant tout, Matt Cutts nous confirme que le choix du serveur n'a pas d'influence sur le positionnement de votre site web. Vous pouvez donc utiliser celui que vous voulez : Apache, IIS, etc.

Mais attention, il semblerait qu'en faisant de l'URL rewriting en ASP.NET 2, vos pages peuvent générer un code HTTP 302 (redirection temporaire) au lieu de 200 (ok). Et
si cela vous arrive, votre site web est susceptible de chuter dans les résultats deGoogle mais aussi de la plupart des moteurs de recherche (Yahoo, MSN, etc.).

Matt Cutts conseille d'utiliser Fiddler pour Windows, et l'extention
Live HTTP Headers pour Firefox, afin de voir la requête actuelle envoyée par votre navigateur, et la réponse du server web. Vous pouvez aussi d'utiliser le Google Sitemaps, récemment mis à jour pour vous permettre de détecter les erreurs, et de les télécharger sur CSV.

06 juillet, 2006

Fraude au clic : les chiffres

Selon l'étude de la société Outsell, Inc, sur la fraude au clic dans les liens sponsorisés, le coût a été estimé à 800 millions de $ l'année dernière. Ce taux de fraude avoisine les 14,6% aux Etats Unis seulement. Si 3/4 des annonceurs estiment en avoir été victime au moins une fois dans leur campagne, seulement 7% d'entres eux ont demandé un remboursement.

L'étude révèle que cette fraude au clic serait responsable du fait que 27% des annonceurs aient baissé leur budget ou arrêté leurs campagnes mais aussi que 10% s'apprêteraient à le faire dans un futur proche.


Source : Abondance, San Francisco Gate, étude de fraude au clic

Extension SEO Firefox pour le referencement

Webrankinfo vient de publier une note sur une nouvelle extension de Firefox :


Cette extension est décrite en détails sur le site de son auteur (en anglais). Elle ajoute aux pages de résultats de Google et Yahoo un grand nombre d'informations relatives à chaque résultat : soit directement comme la valeur du PageRank, soit indirectement sous la forme d'un lien vers un outil.

Voici les fonctionnalités de l'extension SEO for Firefox :
- PR : le
PageRank
- Age : date de première indexation de la page par Archive.org
- Links : nombre de liens pointant vers l'ensemble du domaine (commande linkdomain sur Yahoo)
- .edu Link : nombre de liens issus de .edu pointant vers l'ensemble du domaine (utilise la commande linkdomain sur Yahoo)
- .edu Page Link : nombre de liens issus de .edu pointant vers la page (utilise la commande link sur Yahoo)
- .gov Link : nombre de liens issus de .gov pointant vers l'ensemble du domaine (utilise la commande linkdomain sur Yahoo)
- Page Links : nombre de liens pointant vers la page (utilise la commande link sur Yahoo)
- del.icio.us : nombre de foix où la page a été mise en bookmarks dans Del.icio.us
- Technorati : nombre total de liens issus de blogs, pointant vers le site, d'après
Technorati
- Alexa : positionnement du site dans le classement Alexa par trafic
- Cached : nombre de pages du site indexées par Google (utilise la commande site de Google)
- dmoz : nombre de pages du site listées dans
l'annuaire de Google (basé sur DMOZ)
- Bloglines : nombre d'abonnés au flux via Bloglines
- dir.yahoo.com : indique si le site est référencé dans l'annuaire de Yahoo.com
- WhoIs : accès rapide à un outil de
WHOIS

En plus de ces informations rattachées à chaque résultat, SEO for Firefox ajoute également des liens utiles près du formulaire de recherche :
-
Google Trends
- SEO Book Keyword Research Tool : outil de suggestion et d'analyse de mots-clés
- Overture View Bid : indique les enchères sur les mots-clés
Overture
- Google Traffic Estimator : estimation de trafic via
AdWords
- Google Keyword Sandbox : suggestion de mots-clés d'AdWords

03 juillet, 2006

Internet mobile et W3C

Le W3C vient de publier un guide de bonnes pratiques, "Mobile Web Best Practices 1.0" le 27 juin 2006.
Destiné à aider au développement de pages web destinées à être visualisées sur des solutions mobiles, l'internet mobile connait encore de nombreux problèmes, notamment liés à la taille des écrans, généralement trop petits.


Le monde informatique précise :
Les recommandations vont de la plus simple, telle que la position d'une navigation efficace, à la plus compliquée, comme le paramétrage d'un système de cache. Elles conseillent également de ne pas développer un site en parallèle dédié à la mobilité.
Le document reste pour l'heure dans une version de test, et devrait être corrigé en fonction des retours des développeurs.